Inde : Les Infections résistantes aux médicaments génèrent un taux élevé de mortalité dans les hôpitaux

L’une des plus grandes études menée en Inde rapporte qu’il faut sonner l’alarme des infections résistantes aux antibiotiques. En effet, la mortalité dans les hôpitaux est plus élevée chez les patients infectés avec
des germes pathogènes multi-résistants et résistants aux médicaments, nous citons à titre d’exemple la Klebsiella pneumoniae, le Staphylococcus aureus, l’Acinetobacter baumannii et l’Escherichia coli.

L’étude montre que le taux de mortalité dans l’échantillon testé dépassait les 13%, l’infection par l’Acinetobacter baumannii cause une mortalité de plus de 28%. La majorité de ces personnes représente un échantillon dans la tranche d’âge est assez élevée (population vieillie).

L’étude montre également que les infections multi-résistantes causées notamment par les bactéries à Gram négatif étaient associées à des taux de mortalité plus élevés soit 17.7% contrairement à celles causées par les bactéries à Gram positif soit 10.8%

L’analyse à porté également sur des tests de sensibilité aux antimicrobiens et le résultats était assez élevés, soit plus de 3900 cas de décès sur les patients qui ont été admis dans les hôpitaux de référence en Inde pour l’année 2015. Une autre étude de suivi sera portée pour l’année 2019.

Il faut noter que dans un pays comme l’Inde, les infections bactériennes du type gram négatif sont très fréquentes et l’offre pharmaceutique des antibiotiques contre ces infections se fait de plus en plus rare. Cette étude a permis donc de mieux comprendre la nature du besoin et l’urgence de la vigilance.

Elle a souligné également l’importance de la recherche en étroite collaboration avec les centres de santé européens afin de contribuer à l’élaboration d’une stratégie mondiale de lutte contre les résistances aux antibiotiques.

 

Références :

Document Word

https://academic.oup.com/cid/advance-article/doi/10.1093/cid/ciy955/5164350

  • Published by Dennis.
  • Cet article a été publié dans sante
Votre Message

You must be logged in to post a response.